Laisse Parler Ton Coeur, la collecte de jouets solidaire

Envoyer à un contact
Imprimez en PDF
Diminuer la taille du texte
Augmenter la taille du texte

« Laisse Parler Ton Cœur », la collecte annuelle de jouets d’occasion coordonnée par ecosystem est de retour sur le territoire du SITRU, le 23 novembre 2019.

 

 

Le SITRU, la Communauté d'Agglomération Saint Germain Boucles de Seine et ecosystem renouvellent l’opération pendant la Semaine Européenne de Réduction des Déchets, afin de mobiliser tous les habitants en faveur de la solidarité et de l’allongement de la durée de vie des jouets.

 

Donner une seconde vie à ses jouets inutilisés est un acte concret en faveur de l’environnement mais également solidaire, puisque tous les jouets collectés seront confiés à l’association Emmaüs Longjumeau.

 

Emmaüs Longjumeau trie, nettoie ou remet en état les jouets (si nécessaire). Ils seront soit revendus à prix solidaires dans la boutique de l’association, soit offerts aux familles les plus modestes.

Les jouets électriques ou électroniques non réparables seront pris en charge par ecosystem pour être dépollués et recyclés dans le strict respect des normes environnementales.

 

Tous les jouets sont acceptés : électriques et électroniques, de premier âge, de société, en bois, les poupées, les puzzles, les peluches, les déguisements ... Il est important de vérifier qu’ils sont en bon état et complets avant de les donner !

 

Le SITRU et la CASGBS vous donnent RDV pour déposer vos jouets inutilisés le 23 novembre à la Médiathèque Jules-Verne 7, rue du Capitaine Guise à Houilles !

 

Lorsque l’on donne ses jouets, un pincement au cœur peut se produire, mais leur donner une seconde vie est la meilleure chose qui puisse leur arriver à l’approche des fêtes de fin d’année.

 

2019 est la dixième édition de l’opération « Laisse parler ton Cœur ».  Depuis 2010, ce sont près de 6 200 hottes de jouets qui ont été collectées partout en France !

 

Elle a permis de donner une seconde vie à 92 715 kg de jouets et de soutenir l’activité de réemploi des structures de l’économie sociale et solidaire partenaires de l’opération.

 

Détails de tous les points de collecte sur : www.laisseparlertoncoeur.org 

 

logo laisse parler ton coeur

 

Contacts presse :

Mélissa Bire - 06 50 02 16 38 – mbire@ecosystem.eco

Caroline Villedieu – 06 75 00 55 75 – cvilledieu@agence-cia.com

 

A propos : ecosystem est un éco-organisme c’est-à-dire une entreprise à but non lucratif d’intérêt général, agréée par les pouvoirs publics pour gérer les appareils ménagers et professionnels complexes usagés et prolonger leur durée de vie sous forme d’appareils rénovés ou réutilisés ou sous forme de nouvelles matières premières dépolluées et recyclées.

 

www.ecosystem.eco / Facebook @Ecosystem.eco / Twitter Ecosystem_eco

 

Tags : Recyclage - Réemploi - Territoire - DEEE - Partenariat - Associations

Avis concernant la déchetterie de Rueil-Malmaison

 

À l’écoute des inquiétudes suscitées par le projet de création de sa future déchetterie rue Léon Hourlier à Rueil-Malmaison, le Président du SITRU a décidé, en accord avec le Maire de Rueil-Malmaison, de retirer le dossier déposé en Préfecture.

 

Tags : Territoire - Organisation - Règlementation - Déchetterie

En savoir plus >

Films du SITRU

Demande d'informations

Les films du SITRU pour tout comprendre sur l'activité de votre syndicat de traitement de déchets : 

 

 

  1. Retour sur la Journée Portes Ouvertes du 30 septembre 2018 à l'occasion des 80 ans du SITRU :page de couv de l'Actu 30
  2. Au SITRU, l'aventure continue, film créé en 2018 à destination de tout public :
  3. le film du SITRU et les 5 flux créé en 2009 (les consignes et les exutoires ont changés depuis cette date) :

 

film_du_SITRU

 

Tags : Recyclage - Valorisation - Fonctionnement - Déchets - Réemploi - Territoire - Visites - Organisation - Réseau de chaleur - Mobilier usagé - Textile - Prestataire - Partenariat - Associations - Valorisation - Tri - Compostage - Prévention

Information sur les nouvelles consignes de tri

Que vous soyez en habitat collectif ou individuel, habitant ou commerçant, l'information concernant l'extension des consignes de tri es tarrivée dans votre boîte aux lettres du lundi 4 au mardi 13 novembre 2019 sous cette forme :

 

  • Une enveloppe avec les logos SITRU et votre communauté d'agglomération (CASGBS/ VGP) ou commune (Rueil-Malmaison). Exemple :

 

enveloppe courrier Rueil

  • Un mémo tri

mémo 2019

 

  • Un courrier personnalisé

 

> J'habite Carrières-sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Houilles, Le Pecq, Le Vésinet, Louveciennes, Montesson ou Sartrouville...

 

...en immeuble, je reçois cette lettrePDF

...en maison, celle-ciPDF+ deux autocollants :

sticker bac jaune

sticker bac noir

 

 

> J'habite Bougival ou La Celle-Saint-Cloud...

...en immeuble je reçois ce courrierPDF

...en maison, celui-ci PDF+ deux autocollants :

sticker bac jaune

sticker bac gris

 

> J'habite Rueil-Malmaison, en habitat collectif ou individuel, je reçois cette information PDF+ deux autocollants :

sticker bac jaune sticker bac gris

 

Tags : Recyclage - Fonctionnement - Déchets - Territoire - Emballages - Tri - Bac de collecte sélective

La carte d'identité du SITRU

Demande d'informations
Envoyer à un contact
Imprimez en PDF
Diminuer la taille du texte
Augmenter la taille du texte

Date de naissance : 11 janvier 1938

 

Adhérents à la compétence traitement des déchets : 
  • Communauté d'Agglomération Saint Germain Boucles de Seine (CASGBS) pour les communes de Carrières-sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Houilles, Le Pecq, Le Vésinet, Louveciennes, Montesson et Sartrouville
  • Communauté d'Agglomération Versailles Grand Parc (CAVGP) pour les communes de Bougival et La Celle Saint-Cloud
  • Etablissement Public Territorial Paris Ouest La Défense (Métropole du Grand Paris) pour la commune de Rueil-Malmaison

 

Adhérents à la compétence réseau de chaleur : 

  • Carrières-sur-Seine
  • Chatou
  • Houilles
  • Montesson

 

Population : 303 752 habitants (données INSEE 2017)

 

Adresse : 2 rue de l'Union, 78240 Carrières-sur-Seine

 

Budget : 25 942  k€ (2018)

 

Président : Alain GOURNAC, Sénateur Honoraire

 

Tonnage de déchets traités en 2017 : 126 193

 

Comité syndical :

36 délégués titulaires et 12 suppléants pour la compétence traitement des déchets,

8 délégués titulaires pour la compétence réseau de chaleur.

 

 

 

Tags : Déchets - Territoire - Réseau de chaleur - Valorisation - Tri

La consigne sur les bouteilles plastiques

image sur consigne

Depuis début novembre, tous les emballages et les papiers se trient sur le territoire du SITRU.

 

Au-delà de cette bonne nouvelle et d’une avancée réelle pour une partie des emballages plastiques, des ajustements doivent être faits, nos gestes doivent changer mais surtout notre façon d’acheter et de consommer. La solution durable et raisonnable pour notre avenir reste la prévention : éviter de produire le déchet permet de réagir concrètement. Soyons courageux : arrêtons la production des bouteilles en plastique. Chaque année, 16 milliards de bouteilles en plastique sont produites en France. 250 bouteilles par habitant et par an. Nous sommes tous d’accord sur l’urgence à diminuer cette production. D’ailleurs la France s’y engage à 100%. Oui, mais comment ?

 

En laissant faire les industriels-fabricants de bouteilles en plastique qui promettent au Gouvernement de les récupérer toutes, d’en recycler une partie tout en continuant à en produire de nouvelles, épuisant ainsi les ressources naturelles ? Ou en faisant confiance aux collectivités locales, responsables devant les citoyens, qui demandent au Gouvernement de prendre la mesure de l’urgence environnementale et climatique, en inscrivant dans la Loi une trajectoire Zéro plastique visant à interdire la production de nouvelles bouteilles en plastique ?

 

Plastiques à usage unique : la consigne n’est pas la solution.

 

Le recyclage en est une, toutes les filières vous sont expliquées dans le numéro 32 de l'ACTU du SITRU. C’est un grand changement dans votre geste de tri que nous accompagnons par un tri simplifié, des process de tri et de recyclage adaptés et d’autres en développement pour espérer tendre vers 100% de plastiques recyclés dans 5 ans.

 

Communiqué de presse sur le sujet PDF

 

Tags : Valorisation - Territoire - Conventions - Règlementation - Partenariat - Associations - Tri - Bac de collecte sélective

L'Actu du SITRU

Envoyer à un contact
Imprimez en PDF
Diminuer la taille du texte
Augmenter la taille du texte

Le magazine trimestriel d'information du SITRU :

 

ACTU n°32

 

 

Cliquez sur l'image pour accéder au contenu.

Pour recevoir l'ACTU à chaque parution, inscrivez-vous ici.

Pour consulter les anciens numéros, cliquez sur en savoir plus.

 

Tags : Recyclage - Valorisation - Fonctionnement - Déchets - Réemploi - Territoire - Visites - Organisation - Histoire - Règlementation - Données chifrées - Réseau de chaleur - Déchets piquants et tranchants - Déchets toxiques - Papier - Emballages - Mobilier usagé - DEEE - Textile - Ampoules - Carton - Prestataire - Partenariat - Associations - Valorisation - Maîtrise - Mesures - Tri - Verre - Déchetterie - Compostage - Stop pub - Prévention - Biodiversité

En savoir plus >

Le pont Kennedy ovillois se dévoile

Un pont qui conduit la chaleur renouvelable

 

Lors des travaux d’extension du réseau de chaleur du SITRU sur la Ville de Houilles, le pont Kennedy avait été revêtu d’un coffrage afin de faire passer les canalisations du transport de chaleur.

 

pont Kennedy

 

Le passage du réseau par le pont a permis de raccorder les bâtiments communaux, la Résidence des Genêts et les groupes scolaires Toussaint et Jules Guesde qui bénéficient aujourd’hui d’une chaleur renouvelable issue à + de 98% de la valorisation énergétique de l’usine d’incinération CRISTAL.

 

En partenariat avec les équipes d’ENGIE Réseaux (délégataire pour le service public du réseau de chaleur), la Ville de Houilles a souhaité faire du coffrage du pont, un outil culturel et environnemental pour ses habitants.

 

À ce titre, le pont s’est désormais transformé en table d’orientation !

 

Sur celle-ci, vous découvrirez un petit historique des quatre villes jumelées avec la commune de Houilles, ainsi que des anecdotes sur les monuments parisiens phares les plus proches.

 

Un passage culturel et environnemental

 

Ce projet s’inscrit comme une démarche culturelle et environnementale pour l’ensemble des habitants. Le pont Kennedy devient ainsi un lieu de passage dépaysant où l’on peut à la fois découvrir l’énergie du réseau de chaleur mais aussi de manière ludique et didactique le patrimoine local et international.

Habillage du pont Kennedy

 

Tags : Territoire - Visites - Réseau de chaleur - Prestataire - Valorisation

Le SITRU : acteur engagé dans la protection de l'environnement

Envoyer à un contact
Imprimez en PDF
Diminuer la taille du texte
Augmenter la taille du texte

Le centre CRISTAL


Le SITRU s’assure que les analyses des rejets de l'usine sont conformes aux valeurs limites d’émission (VLE) fixées par l’arrêté préfectoral d’exploitation de l’usine d’incinération.


Les analyses de rejets atmosphériques sont de plusieurs ordres :

  • Une analyse en continu, adressée à la DRIEE (Direction Régionale et Interdépartementale de l'Environnement et de l'Energie, service de l’Etat chargé du contrôle des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement), sur 6 paramètres : poussières, monoxyde de carbone, dioxyde de soufre, acide chlorhydrique, oxydes d’azote et ammoniac. Chaque minute de dépassement des VLE est enregistrée. Les compteurs de dépassement des VLE doivent être inférieurs à 60 heures par ligne d’incinération et par an. En 2015, les données de ces compteurs ont indiqué :

       - 4h00 pour la ligne 1

       - 2h30 pour la ligne 2
       soit des valeurs conformes à la réglementation, très en deçà de la limite de 60 heures par ligne.

 

  • Une mesure trimestrielle, prélevée et analysée par un laboratoire indépendant accrédité, sur les 6 paramètres analysés en continu, ainsi que le carbone total et l’acide fluorhydrique. Les résultats de ces analyses sont publiés sur le site internet du SITRU et dans l’Actu du SITRU, ils sont conformes à la réglementation.

 

  • Une mesure semestrielle sur les paramètres suivants : dioxines et furanes, mercure, cadmium et thallium, somme des métaux lourds. Les résultats de ces analyses sont publiés sur le site internet du SITRU et dans l’Actu du SITRU, ils sont conformes à la réglementation.

 

  • Un suivi environnemental annuel des retombées atmosphériques assuré par la méthode des jauges OWEN. La jauge est l’équivalent d’un pluviomètre qui collecte l’eau de pluie grâce à un gros entonnoir. L’eau de pluie est analysée et les poussières sédimentables analysées. 4 jauges OWEN sont placées à proximité de l’usine dans le sens des vents dominants, et une jauge témoin est située dans une zone éloignée. Les concentrations en dioxines et furanes ainsi qu’en métaux lourds présents dans l’eau de pluie sont ensuite analysées. Les valeurs limites ne sont pas réglementées mais les résultats sont inférieurs aux valeurs guides communément reconnues (INERIS pour les dioxines et furanes, valeurs allemandes TA Luft pour les métaux lourds).

 

  • Depuis avril 2014, l’usine est équipée de dispositifs de contrôle en semi-continu des dioxines et furanes permettant de capter un échantillon de ces polluants en continu et de faire analyser les quantités captées par un laboratoire externe agréé. Les résultats de ces analyses sont très significativement en dessous des valeurs limites imposées par la réglementation.

 

tableau des rejets

 

L'aire de transit du verre

 

Cette installation, située derrière l'usine CRISTAL, est un point de regroupement provisoire du verre collecté en attente de sa destination ultime.

aire de transit du verre

 

Cette aire, conforme à la réglementation sur les ICPE (Installations Classées pour la Protection de l'Environnement), est entourée de murs de 4 mètres de haut renforcés par des écrans anti-bruit d'1,80 mètres. Les études de bruit sont conformes à l’arrêté préfectoral d’exploitation.

 

Après collecte, les déchets d'emballages en verre sont apportés par les camions (une dizaine par jour) sur l'aire de transit. Le verre est ensuite rechargé dans des camions-bennes pouvant contenir de gros volumes (entre 25 et 26 tonnes). Ces camions effectuent 6 à 10 passages par semaine.

L'aire de transit permet ainsi une optimisation du transport réduisant ainsi les gaz à effets de serre.


 

Le tri des déchets d’emballages ménagers

 

De janvier 2016 à octobre 2019, le SITRU, en convention avec le SYCTOM de l'agglomération parisienne, a pu trier les déchets issus des collectes sélectives sur le centre de tri de Nanterre. Depuis le 4 novembre 2019, les déchets sont transférés au centre Paris XVII (Batignolles) qui permet de trier tous les emballages !

 

Découvrez le fonctionnement du centre de tri nouvelle génération en cliquant sur le lien suivant : l'Actu du SITRU n°32.

 

 

Les repreneurs de matériaux triés :

 

Le SITRU s'interdit de faire appel aux marchés internationaux de reprise des matériaux et favorise les filières françaises (ou européennes) ainsi que les transports alternatifs.

 

Pour les journaux-magazines, le choix a été fait de ne consulter que les papetiers français et de ne pas faire appel au négoce. La papeterie choisie est la plus proche et celle qui propose la solution de transport alternatif la plus appropriée : le transport fluvial par péniche.

Pour les cartons, le choix du transport fluvial par péniche a également été favorisé.

 

 

 

 

Tags : Recyclage - Valorisation - Territoire - Règlementation - Valorisation - Maîtrise - Mesures

Le SITRU depuis 1938

Envoyer à un contact
Imprimez en PDF
Diminuer la taille du texte
Augmenter la taille du texte

 

La création du Syndicat

 

 
registre_creation_sitru

Le Syndicat Intercommunal pour l'incinération des ordures ménagères de la Région de Carrières-sur-Seine a été créé le 11 janvier 1938, par arrêté préfectoral du département de Seine-et-Oise.

 

La première délibération du syndicat fut prise le 15 janvier 1938 à la mairie de Carrières-sur-Seine, autour du président provisoire, Marcel Daubin, alors maire de cette commune.

 

Cette première séance officialise  la création du Syndicat, l'élection du premier bureau ainsi que l'approbation à l'unanimité des statuts.

 

Marcel Daubin a ainsi été élu premier président du syndicat aux côtés de Monsieur Lacomet, adjoint au Maire du Vésinet, élu vice-président du syndicat ; et de leurs assesseurs, représentants des communes de Chatou, Croissy-sur-Seine, Montesson et Rueil-Malmaison.

Toutes les communes sont ainsi représentées dans le bureau du syndicat qui prend rapidement la décision d'acheter des terrains en vue de la construction d'une usine d'incinération.

 

 

 

De 6 à 12 communes

 

Le 12 janvier 1939, Le Pecq sollicite le syndicat en vue d'en devenir adhérent. Le bureau votera son adhésion le 1er mars suivant.

 

La ville de Houilles adhére en décembre 1942.

 

Puis c'est au tour des communes de Bougival, La Celle-Saint-Cloud et Louveciennes qui adhèrent au SITRU en 1999.

 

Sartrouville est la dernière à rallier le syndicat, en 2005.

 

En l'espace de sept décennies, le SITRU est passé d'une population de 65 000 à 303 752 habitants (données INSEE 2017).

 

 

Le SITRU (Syndicat Intercommunal pour le Traitement des Résidus Urbains) de la Boucle de Seine

 

Le 3 mai 1978, le Syndicat Intercommunal pour l'incinération des ordures ménagères de la Région de Carrières-sur-Seine prend le nom définitif de Syndicat Intercommunal pour le Traitement des Résidus Urbains de la Boucle de la Seine (SITRU) par modification de ses statuts.

 

 

Des communes aux établissements publics de coopération intercommunale

 

La création des communautés de communes des Coteaux de Seine (CCCS en 2005), de la Boucle de la Seine (CCBS en 2006 puis CABS en 2015) et de la Communauté d'agglomération du Mont Valérien (CAMV en 2009) ont modifié la composition des membres du SITRU.

En effet, la compétence « élimination des déchets ménagers et assimilés » étant transférée aux intercommunalités, ce sont désormais ces dernières qui adhèrent au SITRU (et non plus les communes à titre individuel) pour le traitement des déchets.

 

À partir du 1er janvier 2014, à la suite de la dissolution de la CCCS au 31/12/2013, et l'intégration de Bougival et de La Celle-Saint-Cloud à la Communauté d'Agglomération de Versailles Grand Parc (CAVGP), le SITRU est composé  de cinq adhérents (pour la compétence traitement des déchets) repartis en trois intercommunalités (CABS, CAMV, CAVGP) et 2 communes indépendantes (Le Pecq et Louveciennes).

 

 

territoire_sitru_2016

À partir du 1er janvier 2016, la loi relative à la Nouvelle Organisation de la République (loi NOTRe) a comme conséquence la création de la Communauté d'Agglomération Saint-Germain Boucles de Seine (CASGBS) et des Établissements Publics territoriaux de la Métropole du Grand Paris. Le SITRU conserve ses 12 communes réparties en trois entités territoriales :

 

- La CASGBS pour les communes de Carrières-sur-Seine, Chatou, Croissy-sur-Seine, Houilles, Le Pecq, Le Vésinet, Louveciennes, Montesson et Sartrouville,

 

- La CAVGP (Communauté d'Agglomération Versailles Grand Parc) pour les communes de Bougival et La Celle-Saint-Cloud,

 

- L'Etablissement Public Territorial Paris Ouest La Défense (Métropole du Grand Paris) pour la commune de Rueil-Malmaison.

 

 

 

Une nouvelle compétence : réseau de chaleur

 

Le SITRU est maître d'ouvrage depuis 1988 d'un réseau de chaleur alimenté par l'énergie de son usine d'incinération Cristal et desservant les communes de Carrières-sur-Seine, Chatou et Houilles.

 

Depuis le 26 novembre 2012, le syndicat s'est doté de la compétence réseau de chaleur à laquelle ont adhéré les communes de Carrières-sur-Seine, Chatou, Houilles et Montesson.

 

 

 

Tags : Déchets - Territoire - Organisation - Histoire

Les travaux du réseau de chaleur

Les villes bénéficiant du réseau de chaleur sont toutes impactées par les travaux estivaux et depuis septembre pour Montesson.

 

Les résidents proches reçoivent un flyer expliquant le déroulé et l'emplacement du chantier.

 

Retrouvez toutes les informations en ligne sur le site.logo CEC

 

Elles sont également consultables sur place à l'aide de bâches et panneaux.

 

Tags : Fonctionnement - Territoire - Organisation - Réseau de chaleur - Prestataire - Valorisation - Maîtrise

L'Espace Lumière de Chatou raccordé au réseau de chaleur

L’espace Lumière de Chatou chauffé grâce aux déchets !

 

Après le raccordement du groupe scolaire Jules Ferry le printemps dernier, c’est au tour du premier centre administratif de l’Espace Lumière de Chatou, rue des Beaunes, de disposer d’une chaleur locale et renouvelable !

 

panneau-espace-lumière

 

Depuis le 23 avril, les travaux d’extension ont démarré par cette rue, pour s’achever fin août 2019 rue Léon Barbier. Au total, ce sont plus de 500 m de canalisations transportant la chaleur issue de l’incinération des déchets de l’usine CRISTAL qui permettront d’alimenter en chauffage et en eau chaude sanitaire cet établissement public !

 

Pour toute demande d’information, connectez-vous au site dédié : cristal-ecochaleur.reseau-chaleur.fr

 

image-valorisation-énergétique

 

Tags : Valorisation - Fonctionnement - Territoire - Réseau de chaleur - Prestataire

Rapports annuels

Envoyer à un contact
Imprimez en PDF
Diminuer la taille du texte
Augmenter la taille du texte

Tous les emballages peuvent être triés !

Recto du mémo tri

 

Recycler davantage d’emballages en triant plus

Jusqu’à présent, les bouteilles, bidons et flacons en plastique étaient déposés uniquement aux côtés des papiers et des emballages en métal et en carton. Les autres plastiques partaient avec les ordures ménagères car ils ne pouvaient pas être recyclés.

 

Tous les acteurs du tri, de la collecte et du recyclage ont travaillé ensemble afin de tester de nouvelles méthodes pour recycler ces emballages dont le volume ne cesse de croître. Moderniser les centres de tri, innover sur les débouchés pour le plastique recyclé… Des solutions ont été trouvées et aujourd’hui, pour recycler plus, il suffit simplement de trier plus d’emballages !

 

Tous les emballages et tous les papiers se trient !

Depuis le 4 novembre 2019, tous les emballages ménagers sans distinction peuvent être déposés dans le bac de tri : emballages en métal de toutes tailles, en carton (dont briques alimentaires), tous les papiers et, fait nouveau, tous les emballages en plastique sans exception. Quelques exemples : pots de yaourt, barquettes (beurre, viandes, plats cuisinés, …), films et suremballages, blisters, sacs et sachets plastiques (surgelés, chips, céréales, …), pots de crème (alimentaire ou cosmétique) ou encore boîtes de poudre chocolatée, et bien évidemment toujours les bouteilles, flacons et bidons qui étaient déjà triés. Les emballages en verre, recyclables à l’infini, restent à déposer dans le conteneur à verre, y compris les emballages en verre de petite taille souvent oubliés. Les emballages doivent être bien vidés (inutile de les laver) et déposés en vrac dans le conteneur approprié.

 

verso memo SITRU novembre 2019

Désormais, plus d’hésitation : si c’est un emballage, il doit être trié pour être recyclé.

 

Mémo tri à téléchargerPDF

 

Actu du SITRU n°32 dédiée à ce sujetPDF

 

L’accompagnement au changement

Un mémo tri reprenant ces nouvelles consignes est distribué depuis le 4 jusqu'au 13 novembre 2019 dans toutes les boîtes aux lettres du territoire du SITRU. Selon les communes, les signalétiques (autocollants de bacs et affiches dans les locaux propreté) seront mises à jour dans les prochains mois, soit par distribution directe auprès de l’habitant, soit par les services collecte des déchets. Ainsi, sans plus attendre, les déchets peuvent être triés selon ces nouvelles consignes.

 

À noter : les consignes qui s’appliquent au sein de chacune des 12 communes prévalent dorénavant sur les consignes nationales (notamment celles présentes sur les emballages sous forme « d’info tri »).

Tous les usagers ayant accès à un conteneur ou à un bac de tri bénéficient de cette extension de consigne (les particuliers, les administrations, les professionnels, …).

 

Un doute, une question ?

Les services collecte concernés peuvent être contactés pour tous renseignements complémentaires qui ne figureraient pas sur les sites (CASGBS, CAVGP, POLD). Des bilans réguliers de la progression du recyclage sur le territoire seront communiqués par le biais de l’Actu du SITRU (inscription à la newsletter sur le site sitru.fr).

 

Cas du contenant inexistant/ cassé / trop petit ?

Les emballages supplémentaires peuvent représenter un volume non négligeable dans le bac de tri (films, suremballages, sacs, …). Si, à l’usage, le volume du bac est insuffisant, un bac plus adapté pourrait être fourni et livré  sur demande. En cas de détérioration du bac ou pour en obtenir un, s'adresser aux services dédiés (CASGBS, CAVGP, POLD).

 

numéros de téléphone des adhérents

 

La prévention

S’engager pour mieux recycler ses déchets, c’est aussi repenser ses habitudes de consommation ! Pour réduire ses déchets, de nombreux gestes simples peuvent être adoptés : éviter les emballages individuels, privilégier les achats en vrac, utiliser des sacs et contenants réutilisables, des produits et alimentation « fait  maison », réaliser du compostage…

Grâce à ces changements et aux nouveaux gestes de tri, le SITRU et ses adhérents (CASGBS, CAVGP, POLD) agissent en faveur de l’environnement. Chaque individu est acteur du recyclage et peut s’engager en évitant de produire un déchet tout en triant davantage les déchets produits !

 

 

Cette simplification du geste pleine de bon sens rend le tri plus facile : « C’est un emballage ? Je le mets dans le bac de tri et il part au recyclage ». C’est grâce au geste écocitoyen de chaque habitant que les services de collecte de la CASGBS, de la CAVGP, du POLD et le SITRU, le syndicat intercommunal qui réalise le traitement des déchets,  pourront contribuer à atteindre les objectifs nationaux de recyclage des déchets.

 

Tags : Recyclage - Valorisation - Déchets - Territoire - Papier - Emballages - Carton - Prestataire - Partenariat

 

Actualités

Tous les emballages peuvent être triés !

recto memo SITRU de novembre 2019

Dès aujourd'hui, un grand changement dans votre geste de tri !

En savoir plus >

Information sur les nouvelles consignes de tri

Les courriers d'information distribués du 4 au 13 novembre 2019 seront complétés par l'Actu du SITRU n°32 qui vous fournira avant les fêtes tout le détail sur la récupération et la transformation de vos déchets.

enveloppe-courrier-immeuble

camion benne

En savoir plus >

Comité Syndical du 17 décembre 2019

délégués en réunion

Prochain comité le mardi 17 décembre 2019 à 18h30 en salle Lucien Parrot

En savoir plus >

Déchetterie à l'heure d'hiver

Ouverture du 1er octobre 2019 au 31 mars 2020 : 10h-17h en semaine et 9h-17h en continu le week-end.

 

panneau

Prochains jours de fermeture de la déchetterie : 25 décembre 2019 et 1er janvier 2020.

En savoir plus >

Durée de validité illimitée pour la carte d'accès

carte d'accès

Ce changement ne concerne cependant
pas les cartes provisoires délivrées
aux usagers ne disposant pas encore
de la taxe d’habitation.

En savoir plus >

Collecte de DEEE au Vésinet

DEEE

Les prochaines collectes de petits appareils éléctroménagers sont prévues dès la rentrée, chaque 1er mercredi du mois de 10h à 14h sur la Place du Marché au Vésinet

En savoir plus >

Les travaux du réseau de chaleur

titre bâche et flyer travaux

 

Suivez les étapes de l'extension du réseau proche de chez vous et les arrêts techniques programmés.

En savoir plus >

La consigne sur les bouteilles plastiques

bouteille eau

Plastiques à usage unique : la consigne n’est pas la solution.

En savoir plus >

Déchetterie

Afficher l'image d'origine carte d'accès obligatoire

 camions benne et à plateau interdits

 

Demande carte d'accès et mise à jour > macarte.sitru.fr

Consultez les conditions pour obtenir la carte d'accès illimitée

 

Horaires d'ouverture du 1er octobre 2019 au 31 mars 2020 :

 

du lundi au vendredi de 10h à 17h, samedi et dimanche de 9h à 17h.

 

À noter : forte affluence dès l'ouverture.

 

Jours fériés :

Les horaires du week-end s'appliquent.

 

Jours de fermeture de la déchetterie :

1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

Événements

> Comité Syndical du 17 décembre 2019

 

 Décembre 2019  >   <  
L M M J V S D